Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site. En savoir plus J'ai compris

A +

L’innovation sociale au cœur du projet PIPS

Étrangement, l’actuelle perte de repères que nous décrivent les sociologues, nous aide à prendre conscience du confort dans lequel nous vivons. Et c’est dans les pays en voie de développement que nous pouvons chercher l’inspiration d’un mieux être, d’un mieux vivre ensemble. Pour certains d’entre eux qui ne connaissent que la crise depuis de nombreuses années, les solutions sont venues de la solidarité puis de partenariats et de mutualisations. Ces valeurs chères à l’Arist débouchent naturellement sur la mixité sociale et la volonté de construire ensemble : ces grands
classiques si compliqués à décliner au quotidien, simplement ... Qu’il s’agisse de solutions favorisant l’inclusion scolaire ou l’insertion sociale et professionnelle, notre gestion associative ou la construction de nos nouveaux projets, ces valeurs ont toute leur place dans nos actions et sont là pour cimenter la cohésion entre partenaires et construire la confiance.
Dix ans après l’étude PIPS, l’Arist a renoué avec le mode « projet » : autour d’un chargé de mission, les contributions s’organisent et les nombreuses rencontres ouvrent le champ des possibles. Et les pistes ne manquent pas : avec les étudiants de Grenoble Ecole Management, avec des partenaires potentiels municipaux, universitaires, artistiques, associatifs, ou du monde de l’entreprise. Dix ans plus tard, nous mesurons combien la société a progressé dans l’acceptation de l’autre mais aussi dans de nouvelles attentes ; ainsi, le projet PIPS relancé en ce début d’année 2014 s’est étendu à de nouvelles dimensions portées par l’économie sociale et solidaire, la contribution au développement local dans une dynamique d’économie circulaire, le partage de pratiques artistiques ou l’ouverture à des activités économiques moins traditionnelles pour nos usagers - le constat que la région grenobloise s’enrichit plus encore de ses diversités comme si l’innovation consistait également à réinventer les modes de « vivre ensemble ».

Au sommaire du numéro 50

  • L’association la BUVEP soutient l’Arist
  • Le handicap a du rebond
  • Nous voilà de retour à l'école !
  • Passage à la vitesse supérieure

pdfTélécharger

Enregistrer

Enregistrer