Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site. En savoir plus J'ai compris

A +

Le récent remaniement ministériel n'a pas bouleversé le champ du handicap. Cette stabilité doit permettre aux associations de poursuivre le dialogue sur l'intégration scolaire, la fracture numérique, l’accès à la culture, aux pratiques sportives … autant de sujets qu’à notre modeste échelle, nous tenterons de faire progresser avec la participation des bénévoles, de nos professionnels, des usagers et leurs familles. Certes l’époque des vœux est derrière nous ; une actualité dans l’avancement de nos projets a mobilisé toutes les forces disponibles après les fêtes et le premier numéro de l’année n’est pas sorti. Qu’importe, ne boudons pas le plaisir de partager ce message venu d’outre-mer, adressé par des amis de l’Arist :
“Nos doutes nous éclairèrent et nous rendent meilleurs. Ils sèment le questionnement et le renoncement, l’indulgence envers nous-mêmes et la tolérance envers les autres.
Ainsi, ils sont source d’imagination, de créativité et de partage.”

Au sommaire du numéro 54

  • L’école pour tous : une réalité contrastée
  • Les journées mondiales pour la Trisomie 21
  • 5 questions à Véronique Bricout
  • L’Arist et la recherche : les dates
  • Le rire passion par Gaëtan Ferré

pdfTélécharger

Enregistrer