Information : en continuant, vous acceptez les cookies qui sont utilisés par ce site. En savoir plus J'ai compris

A +

La liste d’attente : une réponse inadaptée

Vous connaissiez les orientations par défaut à l’école, et bien voici le modèle pour adultes : la liste d’attente.
Comment appeler autrement ce phénomène qui consiste à refuser des orientations sans lendemain faute de place ? Les chiffres sont connus : 10 000 personnes en situation de handicap étaient en liste
d’attente en France en 2009 (source AFP), essentiellement dans les domaines du handicap mental et psychique. Il faut créer des places en ESAT et dans des dispositifs adaptés similaires. Nous savons que le marché de l’emploi n’est pas propice, mais la crise ne peut pas tout justifier.
Derrière la liste d’attente, on trouve des situations dramatiques avec des jeunes qui restent à la maison malgré des sollicitations tous azimuts. Près d’une quarantaine de jeunes (sans jeu de mot) ont ainsi frappé à la porte de l’ESAT-SAJ de l’Arist à la veille de l’été 2014 « tout simplement » parce que le projet de notre établissement leur convenait et était compatible avec leur projet de vie. Un peu aussi en raison des refus essuyés ici ou là faute de place. Les efforts demandés aux établissements pour rationaliser, optimiser les moyens mis à leur disposition ont leurs limites aussi : la sécurité physique et mentale des personnes accueillies. Le Plan Régional Interdépartemental des Handicaps et de la Perte d’Autonomie (PRIAC), créé par la Loi de 2005, qui identifie les priorités de financement au niveau régional, n’a prévu aucune création de place en 2013 et en 2014 en Isère. Il nous faut sans doute inventer d’autres modes d’accompagnement par l’assurance maladie. Mais qui détient les clés d’un tel défi ?
En attendant, je ne suis pas fier de piloter une organisation dont les structures ne sont pas en mesure d’apporter une solution à plusieurs jeunes et leurs familles. Souhaitons que les représentants départementaux de l’ARS sauront trouver les arguments pour mobiliser les moyens nécessaires et améliorer cette situation.

Au sommaire du numéro 49

  • Stages d’été au GUC Vacances
  • La recherche à la portée du grand public à La Grange
  • Retour sur les 8e Championnats du Monde de ski Nordique INAS
  • Tous ensemble à l’école !
  • Le PIPS entre dans sa phase 3

pdfTélécharger

Enregistrer

Enregistrer